Tara Sue Me, L’apprentie (vol. 3), 2014

Tara Sue Me - L'apprentie*Résumé : Nathaniel West, le jeune et brillant PDG de West Industries, est un esprit rigoureux, à cheval sur ses principes et bien décidé à imposer sa loi – en particulier aux femmes qu’il met dans son lit. Mais Abby, sa nouvelle soumise, entend bien modifier les règles du jeu. Ce qui a commencé comme un simple week-end de plaisir devient vite une histoire d’amour passionnée avec cet homme qui connaît chaque parcelle de son corps et jusqu’au tréfonds de son âme.
Mais le comportement énigmatique de son amant trouble profondément la jeune femme, qui sait que le seul moyen de gagner la confiance de Nathaniel est de se soumettre pleinement et dépasser ses propres inhibitions. Pour l’entraîner vers une relation plus intime, elle va d’abord devoir le laisser pénétrer son jardin secret, où personne n’est jamais entré avant lui… (Amazon)

*Mon avis : J’ai débuté ce troisième volume avec un peu d’appréhension. Je me demandais comment l’auteure allait pouvoir développer l’histoire sachant que le premier tome nous offrait déjà une « happy ending » et je dois dire que j’ai été agréablement surprise. Les deux personnages sont toujours aussi captivants et il est intéressant de découvrir la manière dont ils tentent de concilier vie sentimentale et relation de domination-soumission.

Contrairement aux ouvrages précédents, les deux points de vue s’alternent, ce qui permet d’appréhender de façon très différente la plongée au cœur de l’univers SM. Comme au début de leur relation, seuls les week-end sont réservés à l’apprentissage d’Abigaïl. Celle-ci doit travailler sur sa confiance en son maître et sur sa peur de le décevoir alors que lui doit apprendre à gérer ce qu’implique une relation amoureuse. On pénètre ainsi un peu plus dans leur intimité où on découvre des jeux sexuels plus corsés, ponctués par la présence de nouveaux personnages tout aussi agréables que dans les volumes précédents, notamment le couple d’ami de Nathaniel qui doit réapprendre à s’organiser après la venue d’un bébé et surtout Jonah, adorable soumis qui se prend d’affection pour Abby. A travers leur apprentissage, on s’immisce au sein de la communauté BDSM avec les réunions, soirées et finalement on se rend compte qu’on est loin d’un univers dénué d’émotion et que ce ne sont rien d’autres que des êtres humains en proie à des envies, des doutes et qui cherchent surtout à s’accepter tels qu’ils sont.

J’ai vraiment apprécié cette suite qui m’a permis d’en apprendre davantage sur l’univers BDSM même si ça reste assez subjectif. Ce livre n’est ni moralisateur, ni trash et permet simplement de réfléchir sur ce qu’implique ce type de relation.

A découvrir et à lire sans modération !

Daly B.

Publicités

Tara Sue Me, Le dominant (vol. 2), 2014

Tara Sue Me - Le dominant*Résumé : Nathaniel West ne perd jamais le contrôle. En tant que PDG de West Industries, il affirme son autorité tout au long de la journée, et, la nuit, il exerce avec la même rigueur ses talents de dominant entre les quatre murs de sa chambre.
Il n’est pas dans ses habitudes d’avoir pour partenaire des jeunes soumises « débutantes », mais avec Abigaïl King, il décide de déroger à la règle. Il devient vite accro au mélange de naïveté et de volonté de la jeune femme, et est bien déterminé à s’attacher ses services exclusifs.
Mais quand le jeune milliardaire s’aperçoit que ses sentiments évoluent, il réalise qu’il doit également faire preuve de confiance envers sa partenaire – et peut-être lui révéler des secrets qui pourraient ébranler les fondements de leur relation. (Amazon)

*Mon avis : Je dois dire que j’ai été un peu déçue. Je pensais qu’il s’agissait de la suite du premier volume et au bout de quelques lignes, je me suis rendue compte que je relisais exactement la même histoire. Seul le point de vue changeait.
J’ai toutefois trouvé intéressant le fait de découvrir les pensées de Nathaniel et de se mettre ainsi dans la peau du dominant. C’est une manière différente d’aborder la relation SM, autrement que sous l’angle de la soumise comme c’est malheureusement souvent le cas. Le problème c’est que Nathaniel ne m’a pas paru aussi froid et déterminé que dans le premier tome. Je me suis retrouvée face à un personnage plus vulnérable et sujet à de nombreuses incertitudes, ce qui m’a quelque peu déstabilisée.
Même si je me suis ennuyée en le lisant, cet ouvrage permet tout de même de compléter certains passages assez mal explicités et des interrogations laissées en suspens quant à certaines actions de notre cher dominant. Mais selon moi, cela ne méritait pas l’écriture d’un livre entier. Il aurait été plus judicieux à bien des égards d’écrire un premier volume plus consistant avec les impressions croisées des deux personnages principaux.

A lire ou à laisser de côté !

Daly B.

Tara Sue Me, La soumise (vol. 1), 2014

Tara Sue Me - La soumise*Résumé : A New York, Nathaniel est connu comme le jeune et brillant PDG de West Industries, mais Abby connaît son secret : c’est aussi un « dominant » séduisant et expérimenté à la recherche d’une nouvelle « soumise ». Impatiente d’explorer un monde de plaisirs qui la sortira de sa routine, la jeune libraire propose ses services à Nathaniel. Après un seul petit week-end, elle sait qu’elle en veut plus. Nathaniel est tout à la fois un Maître exigeant et un gentleman, mais bien que maître de son corps, il reste froid et distant. Abby parviendra-t-elle à percer sa carapace ? Elle devra pour que leur relation évolue apprendre à vivre dans un monde de pouvoir et de passion, où elle risque bien de se perdre corps et âme. (Amazon)

*Mon avis : Ce livre me faisait envie depuis un moment. Lisant de temps à autre des ‘fanfictions’ érotiques, je me suis dite qu’il serait bien de me plonger réellement dans des romans aboutis. J’avais dans l’idée de débuter par la trilogie Fifty Shades d’E.L. James mais je n’ai pas pu m’y résoudre à force d’entendre des « C’est trop commercial ! », « Ce n’est pas de la vraie littérature ! », « C’est trop niais, pas vraiment dans l’esprit SM ! », « C’est pour les ménagères de plus de 50 ans qui n’y connaissent rien ! » et j’en passe et des meilleures…

J’ai finalement cédé à la trilogie de Tara Sue Me et n’ai pas été déçue. Le premier tome nous entraîne dès les premières pages au cœur du sujet. On est loin des rencontres hasardeuses. Notre héroïne, Abby King, jeune bibliothécaire connaît très bien le penchant dominateur de Nathaniel et postule pour être sa soumise alors que c’est un monde qui lui est totalement inconnu. Mais pourquoi a-t-elle pris une telle initiative ? Pourquoi lui qui recherche une personne expérimentée la choisit-il ?

On découvre un dominant froid, indifférent, en accord avec le rôle qu’il tient. A contrario, Abigaïl nous apparaît ingénue, peut-être trop mais elle n’a pas froid aux yeux et assume son côté débridé. La rencontre entre les deux personnages est fascinante. Nathaniel met en place des règles et se montre implacable si elles ne sont pas suivies. Il se montre dur ce qui donne beaucoup de matière à l’histoire. J’aime énormément le fait qu’il y ait une certaine part de mystère, on ne s’immisce pas dans une histoire d’amour toute faite. De plus, les scènes de sexe sont bien écrites, elles sont crues, intenses et dévoilent une progression dans la formation de soumise d’Abby. Pas forcément adepte des tortures physiques, j’ai apprécié le côté SM soft loin d’être traumatisant.

En revanche, j’ai trouvé à certains moments l’écriture de l’auteure trop mécanique et peu naturelle. J’aurais également voulu que la psychologie des principaux protagonistes soit davantage travaillée avec peut-être plus de détails concernant leur passé. Hormis ces points négatifs, l’histoire est tellement prenante que les pages s’enchaînent à une allure démesurée, rythmées par les allées et venues de personnages secondaires super attachants.

Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les histoires d’amour tordues.

Daly B.